Eau micellaire : bonne ou mauvaise pour la peau ?

L’eau micellaire fait partie de vos produits démaquillants préférés. Moi-même, j’en ai appliqué pendant des années pour ôter le maquillage de mes yeux afin de limiter les irritations. C’est un cosmétique qui permet de retirer toute trace de résidus, qu’on n’est pas obligé de rincer et qui ne laisse aucun fini gras. Sur le papier, ça fait rêver, mais qu’en est-il de la réalité ? L’eau micellaire, bonne ou mauvaise pour la peau ? Vous allez le découvrir tout de suite.

L’eau micellaire, qu’est-ce que c’est ?

Eau micellaire : définition

Avant tout, petit rappel sur sa définition et son rôle cosmétique.

Parce que si elle plaît autant pour nettoyer et démaquiller, c’est grâce à sa composition simple, eau et des micelles – d’où son appellation.

Les micelles sont des sphères microscopiques composées de tensioactifs jouant un rôle clé dans ce produit.

Ces agents nettoyants, déjà présents dans nos produits de salle de bain tels que shampooings, savons et nettoyants, sont à la fois :

  • hydrophiles (attirés par l’eau et pouvant s’y dissoudre) ;
  • lipophiles (capables de se mêler aux graisses).

Cette double affinité leur confère la capacité de capturer efficacement les impuretés de la peau, telles que la pollution, le sébum, le maquillage et la transpiration.

En plus, l’utilisation de l’eau micellaire est très simple. Il suffit d’en appliquer une petite quantité sur un coton pour démaquiller et nettoyer la peau en douceur, sans même avoir besoin de rincer !

Eau micellaire : bonne ou mauvaise pour la peau ?

Eau micellaire : bonne ou mauvaise pour la peau ?

Comme je le disais plus haut, sur le papier, cette eau sans rinçage a vraiment tout pour plaire : elle démaquille, nettoie et purifie.

En plus, elle est adaptée à tous les types de peau, même les plus sensibles.

En résumé, elle remplace à elle toute seule 3 produits cosmétiques, ce qui la rend économique en plus d’être efficace.

Le problème, c’est que si l’on y regarde de plus près, sa composition et ses effets réels sur la peau font beaucoup moins rêver.

Des ingrédients trop agressifs

C’est vrai, les micelles ont une propriété nettoyante, mais peut-être trop. Sur la peau fragile du visage, elles ont surtout un effet décapant.

Cette agressivité n’est pas sans conséquences :

  • disparition du film hydrolipidique, ce protecteur naturel de l’épiderme, qui le rend donc totalement vulnérable face aux ennemis extérieurs ;
  • déssèchement et déshydratation de la peau, entraînant des sensations de tiraillements et démangeaisons après son utilisation ;
  • apparition de rougeurs et picotements sur les peaux les plus sensibles et/ou sujettes à des troubles dermatologiques (eczéma par exemple) ;
  • surproduction de sébum pour se protéger, favorisant alors la formation de comédons (boutons) sur les peaux mixtes, grasses ou acnéiques.

Bref, vous l’aurez compris, ce cocktail détonnant n’a rien de bien attractif !

Tous ces désagréments sont dus aux fameuses micelles, qui sont des tensioactifs.

Faites plus particulièrement attention aux PEG (Polyéthylène glycol) que l’on trouve dans la plupart des eaux micellaires.

En plus d’être abrasifs, leur mode de fabrication est très polluant pour l’environnement.

De leur côté, les cosmétiques certifiés bio se tournent vers des tensioactifs plus doux et adapté à la peau – et à la planète.

Eau micellaire : une mauvaise utilisation

L’autre problème lié à l’eau micellaire réside dans le fait qu’on ne la rince pas après application.

C’est comme si vous ne vous rinciez pas le corps après avoir mis du savon ou les cheveux après le shampoing. Cela vous semble fou ? Eh bien, il en va de même pour l’eau micellaire.

Qu’elle soit bio ou pas, il faut toujours la rincer après usage !

Il en va de même sur la manière de l’utiliser. La plupart du temps, vous vous frottez la peau avec des cotons imbibés de produit. Vos gestes sont rapides, anarchiques et parfois un peu trop agressifs.

En bref, vous fragilisez un peu plus votre peau.

Pour que l’eau micellaire agisse comme il faut, vous devez vous montrer doux et patients en :

  • passant le coton très délicatement sur la peau pour permettre aux micelles de capturer toutes les impuretés ;
  • laisser le coton agir sur les zones les plus maquillées/sales, avant d’essuyer doucement.

Agir à la va-vite laisse une peau mal nettoyée, fragilisée et exposées aux agents nettoyants qui n’auront pas été rincés. Quel beau tableau n’est-ce pas ?

Les pads : une alternative plus saine & économique

Il existe d’autres alternatives plus saines à l’eau micellaire. Même si je l’ai appliqué pendant des années, je constate la différence sur ma peau depuis que je l’ai exclue de ma routine beauté.

Déjà, vous pouvez vous tourner vers un démaquillant, un nettoyant et une lotion adaptés à votre peau. Mais cela engendre des coûts supplémentaires, donc facilite l’envie de rester avec l’eau micellaire – en la rinçant, ça limite déjà les dégâts, non ?

Mais, si je vous disais que je connais une solution plus saine, efficace et économique à vous proposer ?

Je vous en parle souvent sur les réseaux et sur mon blog : les pads Lilly Skin.

Ces petits cotons de microfibre colorés vous permettent de retirer la moindre trace de résidus et de nettoyer votre visage en douceur, rien qu’avec de l’eau chaude !

Si vous ne connaissez pas encore ces merveilles de technologie brevetée, je vous invite à lire cet article.

Personnellement, je les utilise depuis près de 4 ans maintenant. Non seulement je me passe totalement de démaquillant, mais ma peau n’a jamais été aussi confortable !

Le mot de la fin

Vous savez maintenant toute la vérité sur l’eau micellaire, ce produit si tendance dans les salles de bain.

Si vous voulez garder vos vieilles habitudes, je vous conseille de l’appliquer en douceur, de bien la rincer après usage et surtout d’opter pour une eau certifiée bio, avec des tensioactifs plus doux et respectueux.

Si vous faites le choix de changer votre routine, je vous recommande de vous tourner des soins naturels et bio pour un meilleur entretien de votre peau. Ou alors, faites comme moi et adotpez les pads Lilly Skin !

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *