Cosmétiques chez les Gaulois

Vous êtes-vous déjà demandé quelles étaient les cosmétiques utilisés chez les Gaulois ? Dans ce blog, vous le savez, je prône surtout des produits bio, éthiques et 100 % made in France. En effet, je trouve qu’il est important de consommer local et de soutenir nos artisans ! C’est pourquoi je me suis déjà questionnée sur les habitudes de nos ancêtres. Alors, quels étaient leurs critères de beauté et leurs indispensables ? Dans cet article, vous saurez tout sur les cosmétiques chez les Gaulois.

L’origine des Gaulois

Les Gaulois forment un peuple, habitant de la Gaule, qu’on appelle « protohistorique ».

Cela signifie que, ne sachant pas écrire, ces personnes sont mentionnées dans les écrits d’autres civilisations. Dans le cas de nos chers intrépides ancêtres, nous les connaissons grâce aux récits miliaires de Jules César.

Composé de nombreuses tribus indépendantes, c’est un grand peuple qui, malgré des différences de dialectes entre chaque groupe, avait conscience des similitudes qui les relient entre eux.

Ainsi, c’est tout naturellement qu’ils :

  • opéraient des alliances ;
  • étaient solidaires entre tribus ;
  • constituaient un asile pour les plus démunis ;
  • soutenaient des plans militaires de manière occasionnelle.

Bien sûr, quand on parle de Gaulois, nous avons tout de suite l’image emblématique d’Astérix, d’Obélix et de leur village qui résiste à tous les assauts des Romains.

Cependant, la réalité n’est pas exactement la même : alors qu’ils sont progressivement assiégés par Jules César et son armée, nos ancêtres délaissent peu à peu leurs principes pour une culture romaine.

Mais, avant la conquête romaine, les Gaulois ont innové sur bien des points dans leur civilisation.

Voyons quelles étaient les cosmétiques de l’époque.

Cosmétiques chez les Gaulois

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Gaulois n’étaient pas des grands guerriers assoiffés de sang et de sangliers.

À dire vrai, c’était de grands agriculteurs et des artisans très ingénieux, capables de travailler :

  • le verre ;
  • les métaux ;
  • la joallerie ;
  • les cosmétiques.

Alors laissez-moi vous présenter tous les must-have de l’époque !

Le savon

Aussi appelé « sapo », en celte, les Gaulois inventent un savon lustrant à base de cendres et de suif.

Cette drôle de recette servait surtout à lustrer leurs longs cheveux plutôt que pour laver leur corps.

Ainsi, nos ancêtres faisaient fondre dans un chaudron de la graisse de chèvre avec de la cendre, qu’ils mélangeaient jusqu’à obtenir une pâte qu’ils laissaient ensuite refroidir.

De plus, ce savon était surtout plébiscité par les hommes.

En effet, les femmes de leur côté utilisaient ce produit lustrant dans l’intention de noircir leurs cheveux et leurs sourcils.

Enfin, pour la petite anecdote, ce savon permettait également de concevoir certains médicaments, comme des anti-scrofuleux, pour lutter contre les maladies tuberculeuses.

L’hygiène corporelle

Comme je vous le disais plus haut, les Gaulois sont des personnes très soucieuses de leur hygiène.

Alors, bien qu’ils n’existaient pas de thermes, d’étuves et encore moins de baignoires, tout le monde se baignait dans la rivière ou disposait d’un baquet, à l’intérieur ou proche de leur habitation.

Ainsi, qu’ils soient riches ou pauvres, tous les gaulois opéraient une toilette succincte, mais minutieuse de leur corps. Une habitude qui va perdurer jusqu’à l’apparition de l’eau et des salles de bain privatives.

En revanche, nos ancêtres ne s’embêtent pas avec des huiles ou du parfum, le savon reste le seul élément d’hygiène – et c’est déjà très bien !

Inventions cosmétiques chez les Gaulois

N’allez pas croire qu’au IIe siècle avant J-C, on ne savait pas prendre soin de soi !

Sachez que les Gaulois étaient particulièrement inventifs et qu’ils ont fabriqué des instruments innovants pour leur hygiène, comme des :

  • rasoirs ;
  • ciseaux (appelés « forces ») ;
  • miroirs ;
  • peignes en os ou en corne ;
  • pinces à épiler ;
  • grattes-oreilles ;
  • coupe-ongles (ou « scalptorium ») ;
  • épingles à cheveux.

Donc, contrairement aux idées reçues, nos ancêtres étaient des gens particulièrement propres qui savaient soigner leur apparence.

Et le maquillage ?

Aujourd’hui, rien n’indique que les femmes utilisaient du maquillage.

En effet, les archéologues n’ont trouvé aucun vestige, pas la moindre trace d’accessoires de beauté à l’horizon !

Pour autant, cela ne veut pas dire qu’elles ne se maquillaient pas.

D’ailleurs, des miroirs ont été retrouvés dans les cercueils des défuntes les plus riches.

C’est pourquoi on suppose que les femmes Gauloises, dans l’aristocratie, devaient procéder avec les mêmes techniques que les Romaines en :

  • entretenant leur teint avec de l’écume de bière ;
  • noircissant leurs sourcils ;
  • rougissant leurs lèvres.

Le mot de la fin

J’espère que mon article sur l’utilisation des cosmétiques chez les Gaulois vous a plu et surtout qu’il vous a permis d’en savoir plus sur nos ancêtres.

Vous voyez, même à cette époque, les gens savaient prendre soin d’eux et ce, quelle que soit leur classe sociale. L’hygiène et les cosmétiques faisaient partie de leur quotidien.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez aussi connaître les 6 utilisations insolites des cosmétiques au Moyen-Âge.

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.